Cypher Lab 1023 : Lecteur de carte magnétique pour Mac

• Lundi 24/05/2010  • Lu 10865 fois

Note : 2.9/5 (94 notes)

 

Le contrôle d'accès (ici, à bas niveau) est de plus en plus important dans les entreprises. L'utilisation de cartes magnétiques peut se révéler efficace si le besoin de sécurité n'est pas très élevé. Le lecteur de Cypher Lab a l'avantage d'être très accessible au niveau prix. Les cartes magnétiques étant elles-mêmes peu onéreuses (surtout en quantité), l'ensemble est très abordable. Il peut être utilisé pour contrôler l'accès de certaines salles en entreprises ou en club de sport ou de loisirs par exemple. Vous pouvez même les utiliser pour faire vos propres cartes de paiement (dans les night-clubs, etc..) ! Bien sûr, elles sont surtout utilisées en commerces et restaurants comme cartes de fidélité pour les clients ou d'identification pour les vendeurs / serveurs. Voyons comment cela fonctionne.



Le lecteur, stable et de petite taille, est relié au Mac ou par un câble série (RS 232) via un adaptateur USB/série, ou par un cable Wedge (clavier) via un adaptateur USB/wedge.
La connexion Série demande un léger paramétrage/programmation pour l'interfaçage avec un logiciel. La connection Wedge a elle un fonctionnement on ne peut plus simple, puisque le lecteur émule un clavier ! Il n'y a donc aucun paramétrage à faire. Si vous passez par exemple dans le lecteur une carte magnétique dont le code est 8886998, le lecteur envoie à l'ordinateur, exactement comme si vous aviez tapé le code au clavier, la chaîne de caractères 8886998.

Lorsque vous passez la carte dans le lecteur, vous êtes averti que le lecteur a bien pu lire la carte par une diode verte qui s'allume et un bip sonore. Si la carte est illisible, une diode rouge s'allume.

L'utilisation la plus courante et la moins onéreuse est donc celle-ci : la bande magnétique de la carte contient uniquement un code d'identification, ce qui fait qu'au moment du passage de la carte dans le lecteur, celui-ci se contente d'envoyer l'information au Mac ! c'est tout... C'est donc très facile à programmer et à incorporer dans un soft, la carte servant uniquement, dans ce cas, d'identifiant (un peu comme un code-barres). Quand vous achetez des cartes magnétiques (blanches ou imprimées), elles sont toutes déjà codées (dans le cas le plus basique), vous pouvez d'ailleurs demander que vos cartes correspondent aux numéros X jusqu'aux numéros Y.

Prenons le cas d'un magasin ou d'un club. Lorsque vous proposez une carte de fidélité à un client, il suffit d'en prendre une encore non utilisée, de la passer dans le lecteur tout en étant positionné dans le champ "Code Client" (si le logiciel est adapté ce n'est même pas nécessaire) pour que le Mac enregistre que la carte XXX appartient au client Y enregistré dans le logiciel de caisse. C'est tout. A chaque fois qu'il reviendra au magasin, il suffira de repasser la carte dans le lecteur pour que le logiciel de caisse identifie automatiquement le client.

Certains bars ou clubs de nuit proposent maintenant à leurs clients d'acheter une carte (par exemple 30 ou 50 euros) qui leur permettra de consommer autant que le permet la carte. ça permet au client de se fixer une limite et de pouvoir consommer sans avoir besoin de sortir à chaque fois ses espèces (la CB est souvent refusée pour les petits montants). La technique ici est la même, la carte ne contient qu'un code et c'est le logiciel qui gère tout sur le Mac.

L'intérêt majeur de ce système est que si le client perd sa carte (ou se la fait voler), aucune information (financière ou autre) n'est perdue puisqu'en fait les informations ne sortent jamais du Mac.

La piste magnétique de la carte est facilement lisible sur n'importe quel lecteur, il est donc important qu'il n'y ait qu'un numéro dans la bande magnétique et pas d'autres informations. Pour une plus grande sécurité, (surtout si c'est pour du contrôle d'accès !), un code secret peut être attaché à la carte. Lors du passage de la carte magnétique, l'utilisateur ou client devra alors taper un code sur un écran tactile ou un clavier. Encore une fois, tout est géré par le logiciel sur le Mac, le code secret n'est bien sûr pas enregistré dans la piste magnétique.

Ce lecteur Cypher Lab peut être aussi utilisé pour l'identification de serveurs en restaurants ou de vendeurs en magasins. Mais dans ce domaine, il vaut mieux utiliser des lecteurs de puce dallas qui ont l'énorme intérêt de savoir quand l'utilisateur n'est plus devant son poste. Nous ferons prochainement un test de lecteur de puce dallas.

Le lecteur de carte magnétique Cypher Lab 1023 est distribué en France par PII (Peri informatique industries). Les cartes peuvent être imprimées avec l'imprimante spécialisée Pebble de la société Evolis (voir le test sur le site).

Ces cartes pourront être ensuite utilisées par exemple avec des logiciels de caisse de type Kinhelios TPV ou Ciel Gestion Commerciale Mac.

 

ARTICLES SUR DES THEMES SIMILAIRES --------------------

-------------------- RETENIR OU PARTAGER --------------------