iPhone 5 et MacBook Retina : des tests qui ne savent plus rendre l'essentiel !

• Mercredi 26/09/2012  • Lu 1804 fois

Note : 2.8/5 (77 notes)

Ces derniers temps, je trouve que les sites web Mac ne tournent pas rond... Notamment sur les critiques et les tests des produits. Autant les gros sites technologiques américains arrivent à s'extraire de la pression de l'environnement, autant les sites francophones s'enfoncent chaque mois un peu plus. J'y reviendrai en fin d'article, mais prenons tout de suite deux exemples frappants :

- L'application "Plans" de IOS 6. A force d'entendre que cette application est bourrée de bugs, je m'étais dis qu'elle était quasi inutilisable en l'état. Quelle ne fut pas me surprise en la découvrant réellement ! Elle est vraiment superbe et très pratique. Etant un fan de la fonction Streetview de Google Maps (et j'attend d'ailleurs avec impatience la fonction "indoor" en France), je me disais qu'effectivement ce serait un gros manque. Mais pour moi, la vue 3D de Plans est bien plus pratique. Surtout, je n'utilisais finalement que rarement Streetview, c'est quand même assez lourd à gérer et on avance lentement dans les vues, même si ça s'est amélioré récemment. On est obligé de faire constamment des allers-retours entre la vue 2D et la vue streetview, ce qui au final est décourageant. Avec la vue 3D de Plans, je redécouvre vraiment les villes et les quartiers. J'ai passé des heures à revisiter, virtuellement cette fois-ci donc, Londres et Rome. Magnifique ! Il y a des quartiers où je n'étais pas allé (physiquement), et je me plais à en découvrir l'attrait ou au contraire le manque d'intérêt.

J'avais passé un week-end à Londres il y a deux ans. Ça fait un moment que je veux y retourner, mais je ne me souvenais plus du nom de cet hôtel très sympa que ma femme avait trouvé à Covent Garden. Avec la vue 3D (plongeante et manipulable dans tous les sens) de Plans, je l'ai retrouvé facilement. Magique ! J'aurai dû passé des heures avec Streetview pour le trouver. Là, tout est intuitif, vous manipulez et pliez littéralement à votre vue les quartiers, rues, immeubles... En quelques fractions de seconde, vous passez d'une vue globale d'un quartier à une vue plongeante dans une rue, avec les reliefs, les façades des immeubles, etc. Plans affiche automatiquement, sans avoir besoin d'activer des options, les noms des commerces, hôtels, restaurants, etc. Classique. Mais surtout, on accède aussi immédiatement aux infos détaillées (adresse exacte, téléphone, photos...) et critiques de Yelp. D'un clic, on peut aussi ajouter l'hôtel dans nos contacts, lancer le navigateur GPS jusqu'à ce lieu, etc.


Vraiment, c'est une sacrément belle évolution ! Alors effectivement, il y a encore très peu de villes en 3D (même pas Paris !), Yelp n'est pas non plus la base de données la plus utilisée en France. Mais outre le fait qu'elle est quand même très correcte, elle est maintenant finement intégrée à tous les appareils IOS. On peut dire sans risques que le nombre de contributions va exploser ces prochains mois sur Yelp ! D'autant qu'il y a un lien direct qui est proposé pour accéder à Yelp et faire rapidement une critique. Pour les villes en 3D (on a par contre souvent le relief en 3D en milieu non urbain, c'est très sympa là aussi, je me suis surpris à me ballader virtuellement dans les vallons aux alentours de Rome, ça permet aussi d'éviter les mauvaises surprises, de voir des reliefs qu'on imaginait pas, etc.), ça va bien sûr arriver très vite..

Les bugs dans la mauvaise situation géographique de certains lieux ? Pour ma part, j'en ai vu aucun. A force d'entendre dire qu'il y a plein de bugs dans la situation des lieux, ça nous donne l'impression là aussi que c'est quasi inutilisable ! Il faut vraiment relativiser, vous ne verrez aucun problème en pratique dans 99,99% des cas. Ne vous attendez pas à ce que la tour Eiffel soit placée à montmartre ! Et là aussi, les manquements de la version 1.0 seront bien sûr corrigés très vite...

Alors, après tout ce blabla, que retenir ? Foncez ! C'est une très belle appli. 

- Le Macbook Retina. Là aussi, les critiques journalistiques m'avaient découragé. Notamment le fait que tout soit flou sur le web était pour moi rédhibitoire. Sans parler de la résolution réelle (1440 X 900) qui finalement n'était même pas beaucoup plus grande que celle de mon macbook air !! :-( Sans parler du fait que la machine était apparemment un peu à la peine pour gérer cet affichage retina...

Commençons par le problème du flou sur le web. Un problème hallucinant quand on sait le temps que l'on passe sur le web. Ça m'avait bien refroidi ! Il y a quelques temps, je passe à côté d'un apple store et j'en profite quand même pour aller jeter un coup d'oeil aux derniers produits. Je regarde le macbook Retina : superbe et léger. La qualité de l'écran est remarquable. Quand vous passez d'un vieil iphone à un iphone retina, il y a une belle différence. Mais la différence entre un mac non retina et un mac retina est beaucoup plus frappante, car l'écran est bien sûr beaucoup plus grand. J'étais sur le cul ! ça donne l'impression aussi que c'est beaucoup plus reposant pour les yeux.

Bon, mais à quoi bon si le web est flou ? J'ouvre donc avec impatience Safari et  vais naviguer sur quelques sites connus de type lemonde.fr. Et là, grosse surprise, je ne vois pas d'images floues ! C'est quoi ce bordel encore ? En fronçant bien les yeux, j'ai l'impression effectivement que c'est peut-être un peu flou, - peut-être -. Je suis pressé et je n'ai pas le temps de regarder plus longtemps. Je repars avec une impression bizarre, en me disant surtout que les sites que j'ai vu devaient être optimisés. 

Quelques temps plus tard, hier plus précisément, je repasse dans un store. Je navigue quelques minutes sur le web : même impression. Je me dis alors que je vais aller sur mon propre site web, dont je sais de source sûre qu'il n'est pas optimisé ;-), pour vérifier une fois pour toute cette histoire de flou : impression confirmée, je ne vois pas de flou... Hallucinant..... Alors, je me doute bien qu'en fronçant les yeux ou en étant collé à l'écran avec la volonté de vérifier si c'est flou, on verra effectivement du flou... Mais franchement, en pratique, au quotidien, je doute que vous voyez une différence, à part bien sûr une qualité générale très supérieure aux anciens écrans..

Ensuite, le problème de la résolution réelle : 1440 X 900 pixels. Là, il y n'a pas photo : pour moi, c'est une résolution à peine suffisante, décevante pour un 15" d'Apple. Il y a bien des résolutions supérieures disponibles, mais j'avais l'impression qu'on perdait alors la qualité "retina". Aucun intérêt donc.

En magasin, j'ai quand même la curiosité d'activer d'autres résolutions d'écran : Grande surprise, la qualité reste très présente ! Rien à voir avec le changement de résolution des autres Mac. Sur mon imac 27" par exemple, les résolutions autres que celle d'origine sont horribles... En pratique, il faut rester sur la résolution optimale, il n'y a quasiment pas le choix. Je m'étais donc dis la même chose pour le retina.

Il faut donc fortement préciser et même marteler ce point : en pratique, la résolution réelle utilisée sera souvent 1680X1050 (voire 1920x1200), et non 1440 X 900 pixels ! Et ça change tout ! La place est bien plus importante, comme sur un 17". Bien sûr, la résolution sera moins fine qu'en 1440, mais là aussi, ça ne se voit en pratique quasiment pas, elle sera en tout cas beaucoup beaucoup plus fine que sur votre écran actuel. Dites-vous bien qu'en 1680X1050 pixels, vous aurez un superbe écran, avec des pages superbement fines à l'écran, rien à voir avec les résolutions des Mac actuels. Je vous conseille surtout d'aller voir par vous-même en magasin, car je n'ai essayé quand même que quelques minutes...

Quant à la puissance de la machine qui serait à peine suffisante pour supporter d'aussi grandes résolutions (quelque soit la résolution pratique que vous utilisez, la mac aura à gérer en interne 2880 X 1800 pixels), j'ai l'impression que tout est dit dans une petite ligne généralement située à la fin des tests de macbook retina. Cette ligne dit généralement quelque chose comme "La machine peine parfois à afficher certaines longues pages. Mais le problème semble moins se poser avec les beta de mountain lion". Donc, en fait, il n'y a quasiment pas de problème avec l'OS X actuel, Moutain lion.... c'est l'impression que j'ai eu en tout cas en essayant la bête : même sur de grosses pages web chargées, l'affichage et le déroulement des pages était aussi rapide que sur les autres mac. Alors oui, il faut que le macbook retina soit équipé de Moutain lion, c'est pas votre cas ?!


Tout ça pour dire que je ne suis pas satisfait en ce moment des tests de produits faits pas les sites web mac. Les tests sont de plus en plus détaillés, avec des pages et des pages, quantité de graphiques de bench, etc., mais je trouve que l'essentiel est mal rendu. Alors effectivement, on pourra me rétorquer que les exemples cités sont bien traités dans les tests, oui oui, en ligne 128 de la Xième page.. Mais ce qui compte, c'est ce qui reste en tête après avoir lu l'article. Evidemment, les deux exemples que j'ai cité laissent à penser que j'aimerai que les tests soient toujours ditirambiques pour Apple. Ce n'est pas le cas. Mais ce n'est pas non plus parce qu'Apple est maintenant devenue la société dominante que les tests doivent devenir pseudo-journalistiques d'investigation et se noyer dans les détails de peur qu'on dise que le site fasse partie de la secte !

-------------------- RETENIR OU PARTAGER --------------------


Commentaires

par Olivier-MacGestion le Vendredi 28/09/2012 à 12:27

un dernier point : vu le buzz autour des bugs de Plans, il est certain qu'Apple perds des points, au moins à court terme. Par contre, je suis étonné que personne ne relève le fait que Google a perdu très gros dans cette histoire. Si Apple maintient ses parts de marché, autour de 25 % du parc total, mais probablement aux alentours de 50 à 60% des utilisateurs les plus rentables (y compris en terme d'utilisation du service), c'est quand même une très grosse perte pour Google. Tout ça à cause apparemment d'une mauvaise décision stratégique : favoriser son propre système d'exploitation. C'est compréhensible mais je pense que c'est une erreur.

PS : encore une fois, quand il y a matière, je n'hésite pas à critiquer Apple, mais là, en pratique, je trouvais qu'il y avait éxagération, surtout sur l'exigence d'avoir un service "100% satisfait" dès le jour 1 de la sortie d'un système aussi complexe. Pour les critiques, j'aurai beaucoup à dire sur Siri ou le tarif de l'adaptateur de l'iphone 5 ! :-(